Master Nuclear Energy

Présentation

energie nucléeaireLa création de ce nouvel enseignement s’inscrit dans le contexte d’un très fort renouveau de l’énergie nucléaire au niveau international. En France, la demande de nouveaux ingénieurs et cadres de la part des industriels du nucléaire est de l’ordre de 1000 personnes par an au moins pendant les 10 années à venir, ce qui justifie un élargissement de l’offre.

Ceci a conduit les partenaires de la région parisienne compétents dans ce domaine, en synergie avec les industriels, à réunir en une même mention toutes les spécialités liées à l’énergie nucléaire. Cette formation à la fois professionnelle et recherche répondra à la demande en forte croissance des industriels et à la formation des futurs chercheurs et enseignants chercheurs de la discipline.

Le Master « Energie Nucléaire » a pour objectif de faire acquérir à des étudiants français et étrangers de haut niveau les principaux savoirs nécessaires à l’industrie nucléaire. Il permettra aux industriels ou entreprises de recruter des étudiants opérationnels plus rapidement grâce à la pertinence des enseignements dispensés. Ce Master vise aussi à préparer des étudiants à la recherche dans le domaine du génie nucléaire (Physique des réacteurs, modélisation et simulation, instrumentation, …) et de la radiochimie (nouveaux combustibles, matrices de confinement, migration des radioéléments …), objectifs essentiels à la formation des enseignants et chercheurs qui deviendront les futurs formateurs dans les thèmes proposés.

Cette nouvelle formation est portée par un large consortium d’établissements à caractère académique (Université Paris-Sud 11, ParisTech, Supélec, ECP, INSTN) avec le support d’établissements industriels (EDF, AREVA, GDF-SUEZ). Il veut être une référence tant sur le plan français qu’international dans la formation aux métiers et à la recherche en Energie Nucléaire.

Dimension internationale

Ce Master est ouvert et destiné en particulier aux étudiants étrangers en provenance de pays potentiellement demandeurs d’offre de formation nucléaire, dans le cadre de contrats ou d’accords, ou en provenance de pays où les industriels qui soutiennent cette formation sont implantés, ou vont s’implanter, pour des activités nucléaires durables. La présence de ces industriels à l’étranger en font en effet des employeurs potentiels pour des étudiants d’origines étrangères. A ce titre, l’enseignement se fera en langue anglaise.

Fermer le menu